04 novembre 2010

Un amour impossible

A quoi sert-il d'aimer
Si ce n’est que pour souffrir
A quoi sert-il d'aimer
Si ce n'est à en mourir
A quoi sert-il d'aimer
Sans être aimé en retour
A quoi sert-il d'aimer
Sinon à tuer l'amour

Je t'aime bien plus que ma vie
Je t’aime plus qu’il ne peut être dit
M'aimes-tu vraiment,
Comme tu le prétends
Et même si tu t’en défends
Penses-tu à moi souvent

Un appel
Une lettre
Un signe
Un souffle
Rien de plus banal
Mais dont l'absence fait mal

Ne pas t'entendre
Ne pas te lire
Ne pas te voir
Ne pas te sentir

Ce vide me condamne
A la douleur infinie
Prisonnière est mon âme
De ce monde sans vie
Sans affection,
sans attention

Je vis seule
Personne pour me comprendre
Je suis seule
Personne pour m'entendre

J'appelle au secours
Mais personne n'accourt
J'éteins tous mes feux
Je m’enfonce peu à peu
Dans cette profondeur
Où seule je me meurs.

Ecrit le 19/12/99

Posté par beramelo à 13:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


Commentaires sur Un amour impossible

    ce poème me touche...beaucoup....
    bravo pour ces vers que tu nous fais partager ma Véro....
    plein de bisous.

    Posté par marie, 04 mars 2011 à 11:26 | | Répondre
  • Je ne suis pas seule et, pourtant, personne n'accourt quand je vais mal !

    Le genre de poème qui me tire de l'émotion tant les mots instantanés sortent de l'âme, sortent des larmes !

    Posté par Moun, 01 août 2011 à 16:34 | | Répondre
Nouveau commentaire